Dépôt d’un mémoire sur le Plan d’électrification et de changements climatiques

Pour diffusion immédiate

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Dépôt d’un mémoire sur le Plan d’électrification et de changements climatiques

 

Trois-Rivières, le 5 novembre 2019. – GROUPÉ Mauricie + Rive-Sud a déposé un mémoire auprès du Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques à l’occasion des consultations au sujet du Plan d’électrification et de changements climatiques (PECC). Le secteur des technologies vertes est l’un des six secteurs d’activité de GROUPÉ, dans lequel une vingtaine d’entreprises membres sont actives.

Pour consulter le mémoire, cliquez ici.

Ce mémoire, basé sur les préoccupations des entrepreneurs du secteur des technologies vertes de la région, propose les recommandations suivantes :

  • Créer des incitatifs financiers qui permettront que les énergies renouvelables deviennent aussi concurrentielles que l’hydroélectricité (biomasse, solaire, éolien);
  • Rendre plus flexibles les tarifs d’électricité commerciaux pour les entreprises en démarrage, du secteur des technologies propres;
  • Créer davantage d’incitatifs légaux et outiller les municipalités qui souhaiteraient faire l’acquisition d’une technologie propre;
  • Étendre le principe de « responsabilité élargie des producteurs (REP) » et la réglementation provinciale afin que les électroménagers puissent en faire partie;
  • Revoir le financement des centres de tri pour permettre un meilleur tri des matières, pour qu’une plus grande quantité de matières puisse être revalorisée;
  • Imposer une teneur minimale en bioénergies dans tous les carburants vendus au Québec, afin de créer un marché pour la filière des biocarburants avancés;
  • Continuer de soutenir l’énergie éolienne et le développement de la filière des véhicules électriques;

 Suite au dépôt du mémoire, GROUPÉ Mauricie + Rive-Sud salue l’annonce faite par le ministre de l’Environnement, de mettre en place un règlement qui permettra de revaloriser les gaz réfrigérants des électroménagers, en imposant la responsabilité et les frais aux producteurs. L’entreprise PureSphera, de Bécancour, recommandait l’adoption de ce règlement depuis longtemps : l’entreprise détient un brevet pour la récupération des gaz contenus dans les mousses. La compagnie, qui faisait face à des enjeux d’approvisionnement d’électroménagers, pourrait ainsi récupérer 300 000 réfrigérateurs annuellement.

Mettre à contribution l’expertise de la Mauricie–Rive-sud

La Mauricie et la Rive-Sud ont une grande expertise en matière de technologies vertes avec 85 entreprises spécialisées dans ce domaine, et celle-ci doit être exploitée pour aider le Québec dans sa lutte contre les changements climatiques. Ces entreprises sont spécialisées dans la filière des véhicules électriques, de l’énergie solaire, de la biomasse, de l’énergie éolienne, du traitement de l’air et de l’eau, de la valorisation des matières résiduelles et des biotechnologies.

De plus, la Mauricie possède cinq centres d’expertise importants qui en font un des pôles principaux du Québec dans le domaine : Innofibre (Trois-Rivières), le CNETE (Shawinigan), le LTE (laboratoire d’Hydro-Québec), I2E3 (filière énergies renouvelables à base de biomasse de l’UQTR) et IRH (filière hydrogène, UQTR). La région est particulièrement outillée et accompagne les entreprises de technologies vertes dans leur recherche et développement. Le dépôt de ce mémoire permettra à la Mauricie – Rive-Sud de se positionner davantage comme leader dans le secteur des technologies vertes : la reconnaissance de cette expertise pourra permettre aux entreprises d’ici de soutenir la transition énergétique de toutes les régions du Québec. Qui plus est, les revendications comprises dans le mémoire permettent de faire valoir les besoins des entreprises pour que le gouvernement adapte sa réglementation et ses programmes en faveur du développement de ces technologies.

 À propos de GROUPÉ

La mission de GROUPÉ Mauricie + Rive-Sud est de mobiliser les leaders d’affaires afin d’accélérer le développement des secteurs stratégiques de la région par la mise en œuvre de projets d’affaires structurants. La Table Technologies vertes, soit l’une des sept Tables sectorielles du regroupement, vise à structurer ce pôle émergent afin de lui assurer une plus grande visibilité et de le renforcer. L’objectif est qu’il devienne un vecteur de création d’emplois et d’investissements dans la région. Visitez le site www.groupe-pe.org et la page Facebook www.facebook.com/Groupé-Mauricie-Rive-Sud pour de plus amples informations.

– 30 –

Source :

Marianne Mathis

Chargée de projet Technologies vertes et Agente du Fonds Écoleader

GROUPÉ Mauricie + Rive-Sud

Tél. 819 699-5493

Posted in .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *