Événements

Une toute première formation dédiée au monde municipal sur les technologies vertes

Mai 21, 2021 | Actualités, Technologies vertes

Trois-Rivières, le 21 mai 2021 — Une toute première formation sur les technologies propres dédiées au monde municipal a été tenue par GROUPÉ Mauricie + Rive-Sud le vendredi 21 mai 2021. Une quarantaine d’élus municipaux et de directeurs généraux de la Mauricie et du Centre-du-Québec ont participé à une formation de type « tour d’horizon » sur les technologies propres applicables au domaine municipal. Cette activité s’inscrit dans le cadre de la Semaine de l’économie verte, promue par Écotech Québec, la grappe des technologies propres du Québec, dont GROUPÉ est partenaire.

Un besoin bien réel

Au Québec, 46 % du marché des technologies propres est constitué du domaine municipal et institutionnel. Les municipalités sont donc des acteurs de premier plan pour participer à la transition écologique. C’est à la suite d’une discussion avec la MRC de Nicolet-Yamaska que GROUPÉ a, d’une part, identifié le besoin bien présent des municipalités de mieux connaître les technologies propres disponibles pour le milieu municipal et, d’autre part, entrepris de développer une offre de formation sur mesure. « Selon notre définition, une technologie propre en est une qui engendre des retombées positives telles que la création d’emplois hautement qualifiés, l’amélioration de la compétitivité de tous les secteurs d’activité, la réduction des gaz à effet de serre (GES) et la lutte contre les changements climatiques », a précisé Audrey Somé.

Des options spécifiques pour le domaine municipal

Audrey Somé, ingénieure chez Écotech Québec, a présenté une feuille de route en cinq étapes pour une municipalité désireuse d’adopter une technologie propre, soit la réflexion initiale, l’état des lieux et des solutions, la recherche de financement, l’implantation et l’adoption. Un tour d’horizon des bénéfices et des technologies propres développées au Québec était proposé pour les domaines d’application municipaux suivants : la logistique et la mobilité, la gestion de l’eau, les matières résiduelles et le bâtiment durable. À titre d’exemple, on peut penser à des technologies de traitement de l’eau comme celles développées par Bionest et Gélinite, en Mauricie. On peut aussi penser à des solutions énergétiques comme les murs solaires de Trigo Énergies ou les systèmes de réfrigération au CO2 de Carnot réfrigération. Tout au long de la formation, il a été mis en évidence que les municipalités peuvent à la fois adopter des technologies propres au sein de leurs infrastructures municipales et agir à titre de facilitatrices pour permettre aux citoyens et aux entreprises de leur territoire d’en adopter. Les élus et les directions générales participantes ont pu poser des questions.

S’attaquer aux freins empêchant l’adoption de technologies propres

En Mauricie, plusieurs entreprises ont le marché municipal comme client. Ces entreprises sont regroupées au sein de la Table sur les technologies vertes de GROUPÉ. Ce sont ces entreprises qui sont à l’origine de la création de la vitrine sur les technologies vertes, qui en était à sa troisième édition cette année. Claudia Goulet, copropriétaire de Combustion Expert Énergie, est présidente de cette Table : « Les municipalités perçoivent souvent un risque quant à l’adoption de technologies vertes. Nous savons que l’information technique et la compréhension des règles contractuelles sont des enjeux qui peuvent mettre un frein aux démarches des municipalités. C’est pourquoi nous avons décidé de prendre le problème à l’envers et de créer des formations adaptées à la réalité des municipalités. »

Les coprésidents d’honneur de cet événement étaient Geneviève Dubois, mairesse de Nicolet, et Jean Lamarche, maire de Trois-Rivières. Mme Dubois a souligné que la MRC de Nicolet-Yamaska avait été la première à se doter d’un plan de transition écologique et à atteindre ses objectifs de réduction des gaz à effet de serre, notamment en faisant l’acquisition d’une flotte de véhicules électriques. Comme elle l’a mentionné, « Nous ne sommes plus à nous questionner à savoir si les technologies propres sont pertinentes pour nos municipalités mais plutôt à nous demander comment les intégrer concrètement dans nos municipalités. » Monsieur Lamarche a quant à lui indiquer que les technologies vertes allaient être un des moteurs de la relance économique post-pandémie. Il a insisté sur l’importance de développer des réflexes au sein des équipes municipales, pour se demander constamment de quelle façon les technologies vertes pourraient être intégrées. Il a également mentionné que ces technologies sont un important élément de fierté régionale et d’attractivité de la main-d’œuvre.

Rappelons que cette activité s’inscrit au cœur de la mission de GROUPÉ Mauricie + Rive-Sud, soit de stimuler le développement des affaires des entreprises de notre région. C’est pourquoi GROUPÉ sensibilise les municipalités, qui représentent, avec les institutions, 50 % du marché des technologies propres au Québec. Une prochaine formation pour mieux maîtriser les règles contractuelles permettant d’intégrer des technologies propres dans les municipalités sera offerte à l’automne. GROUPÉ sonde actuellement l’intérêt pour des formations plus techniques qui pourraient être offertes aux départements des approvisionnements. Cette formation est donc la toute première de ce qui pourrait devenir un parcours municipal et qui pourrait être donné à nouveau dans les prochaines années.

À PROPOS DE GROUPÉ MAURICIE + RIVE-SUD
La mission de GROUPÉ Mauricie + Rive-Sud est de mobiliser les leaders d’affaires afin d’accélérer le développement des secteurs stratégiques de la région par la mise en œuvre de projets d’affaires structurants. GROUPÉ intervient dans six secteurs d’activité : les services industriels, la transformation alimentaire, les technologies de l’information, les technologies vertes, le transport et la logistique ainsi que le design d’ameublement.

Pour plus d’informations, il est possible de consulter le site www.groupe-pe.org et la page Facebook www.facebook.com/Groupé-Mauricie-Rive-Sud.

– 30 –

Sources et demandes d’information :
Marianne Mathis, GROUPÉ Mauricie + Rive-Sud
Chargée de projet du secteur des technologies vertes
technologieverte@groupe-pe.org
Téléphone : 819 699-5493